World News

Julia Budd n'oublie jamais la première année contre Ronda Rousey et Amanda Nunes; AJ Agazarm bénéficie de Diaz brotherhoood; Bellator London: le million de téléspectateurs à la télévision

TC’est la première année de sa carrière dans les arts martiaux mixtes – ou treize mois plus exactement – que les Canadiennes ont combattu Amanda Nunes, Germaine De Randamie et Ronda Rousey. Quelques baptêmes de feu à Strikeforce il y a presque dix ans.

Budd, la première championne poids plume des femmes Bellator, fait la une des journaux vendredi soir au WinStar World Casino, à Thackerville, dans l'Oklahoma, en défendant son titre pour la troisième fois contre la coureuse israélienne Olga Rubin. deux défaites en carrière en 9 ans et 14 combats: Rousey (par la soumission d'un brassard – quoi d'autre?) et Nunes (par un coup de poing – en 14 secondes). Et nous savons maintenant ce que Nunes peut faire.

L'ultra-athlète Budd s'est vraiment retrouvée dans une situation difficile, avec ces combats majeurs lors de sa première année de carrière. «Regardez cette première année et ce que j'ai vécu dans les combats professionnels. Je suis toujours reconnaissant pour cela, même à ce moment-là, les pertes étaient difficiles. Surtout pour moi, je suis tellement compétitif et j'ai été un combattant toute ma vie ", a déclaré Budd au Telegraph.

"Entrer et perdre, c’était dévastateur à l’époque, mais j’en reviens maintenant, je n’aurais pas pu rêver d’une meilleure route. J’ai appris des leçons aussi importantes au début de ma carrière et j’ai le mérite de ma série sans défaite. ces pertes. J'ai vraiment appris de ces pertes. Je ne changerais pas même si je le pouvais. "

.

Tags
Show More

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button
Close
Close