World News

La haute cour du Botswana a décriminalisé le sexe gay

BLa haute cour d'otswana a annulé mardi l'adoption d'une loi interdisant les rapports sexuels gays, accordant une victoire importante mais encore relativement rare aux défenseurs des droits des minorités sexuelles en Afrique.

Les juges de Gabarone, capitale du Botswana, ont déclaré à l’unanimité que l’État ne pouvait plus «jouer le rôle de shérif dans la chambre à coucher du peuple».

«Une société démocratique est une société qui embrasse la tolérance, la diversité et l'ouverture d'esprit», a déclaré le juge Michael Leburu à la cour, encourageant les applaudissements et les applaudissements après la lecture de la décision.

«La dignité humaine est compromise lorsque les groupes minoritaires sont marginalisés. L'orientation sexuelle n'est pas une déclaration de mode. C’est un attribut important de la personnalité. "

Cette décision, qui consolidera la réputation du Botswana en tant qu’un des États les plus démocratiques et les plus progressistes d’Afrique, renferme des clauses du code pénal qui imposent une peine de prison pouvant aller jusqu’à sept ans pour des actes charnels "contre l’ordre naturel".

Elle modifie également une loi rendant punissables des peines allant jusqu'à deux ans d'emprisonnement des actes de grossière indécence commis en privé. Personne n'avait été condamné en vertu de l'une ou l'autre loi depuis au moins 2003.

.

Tags
Show More

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button
Close
Close